Philatélie Hellénique

Par passion pour la Grèce

Perforé / Perfin

Comme pour de nombreux pays, la solution de certaines entreprises ou certains organismes pour lutter contre la disparition de ses timbres (que ce soit par le vol en tan que tel ou l’envoi de courriers privés aux frais de l’entreprise) fut la perforation. Cette perforation permettait d’identifier le propriétaire initial du timbre, c’était dans certains cas un complément de sécurité quant à la provenance de la lettre.

Si un francophone peut avoir facilement accès aux informations concernant les perforés Américains, Britannique ou Français, c’est particulièrement difficile pour la Grèce. La quasi-totalité des sources fiables sont anciennes, et en langue grecque.

Je vais essayer de combler ce manque avec cette traduction, dont le mérite des travaux de recherche revient entièrement à Manolis Koutsounakis membre de l’HPS et récompensé pour son énorme travail. Il étudie toujours le sujet et nous pouvons le remercier pour cet héritage philatélique précieux !

Lettre perforé : Entité utilisatrice

B.A. : Banque d’Athènes

Période d’utilisation : 1908-1910

Localisation : Crète (Héraklion)

Cette perforation se retrouve exclusivement sur les timbres de l’Etat Crétois.

BA sur timbre autrichien

___________________________________________

BAC : Supposé Banque d’Athènes Canea (division B.A. La Canée)

Période d’utilisation : 1909-1910

Localisation : Crète (probablement La Canée)

Cette perforation se retrouve exclusivement sur les timbres de l’Etat Crétois. Elle est extrêmement rare en comparaison de la perforation B.A.

___________________________________________

B.C : Banque de Crete

Période d’utilisation : 1914

Localisation : Crète

Cette perforation se retrouve sur les timbres Grecs « new territories », elle est assez rare.

___________________________________________

Ε.Θ.Τ : Εθνική Τράπεζα (Banque National de Grèce)

Période d’utilisation : 1914-1931

Localisation : Athènes

Seule la branche centrale d’Athènes avait la permission de perforer les timbres-poste. Usage commun sur tous les timbres grecs de cette période. Il existe une variation de perforation tardive.

variation eot exemple

___________________________________________

CL : Credit Lyonnais

Période d’utilisation : 1920-1922

Localisation : Asie mineur (Constantinople et Smyrne)

Cette perforation est extrêmement rare sur des timbres Grecs.

___________________________________________

ibl : Ionian Bank Limited

Période d’utilisation : 1918-1926

Localisation : Athènes

En tant que banque nationale, la Banque Ionienne perfore ses timbres-poste uniquement sur la branche centrale d’Athènes.  Extrêmement rare sur des timbres qui ne sont pas de la série Lithographique de 1913-1927.

perf ibl

___________________________________________

IBL : Possiblement une seconde machine de perforation Ionian Bank Limited. Une incertitude entoure cette marque.

Période d’utilisation : 1925-1926

Localisation : Athènes

Quelque rares timbres connus, tous de la série Lithographique 1913-1927.

 

___________________________________________

T.E. : Τράπεζα της Ελλάδος (Bank of Greece)

Période d’utilisation : 1928-1951

Localisation : Dans toutes les succursales du pays.

Perforation très courante avec des oblitérations « Athènes ». Après 1938 toutes les succursales perforent les timbres avec leurs propres machines. Cependant certaines machines effectuaient des perforations légèrement plus petites qui, elles, sont difficiles à trouver.

variation te exemple

___________________________________________

B.C.I. : Banca Comerciale Italiana e Greca

Période d’utilisation : 1929-1932

Localisation : Athènes, Le Pirée, Salonique (Thessalonique), Kavala

Perforation peu courante surtout avec une oblitération « Le Pirée », « Salonique » (Thessalonique) ou « Kavala ».

perf bci

___________________________________________

AT : Αγροτική Τράπεζα (Agricultural Bank)

Période d’utilisation : 1936-1940

Localisation : Athènes

Une perforation notoire ! Seuls deux timbres sont actuellement connus !

___________________________________________

gpes : Γραφείον Προστασίας Ελληνικών Σύκων (Greek Fig Protection Office)

Période d’utilisation : 1936-1937

Localisation : Athènes

Un cas assez bizarre de perforation. Un seul timbre répertorié, peu d’informations sur cette marque.

___________________________________________

FF : Marque attribuée à Frangoulis Freres, une société de commerce du charbon.

Période d’utilisation : 1906-1912

Localisation : Le Pirée

Extrêmes rares, tous les timbres connus sont oblitérés « Piraeus ». L’attribution à cette société est l’hypothèse la plus raisonnable en attendant la découverte d’éléments plus fiables.

___________________________________________

N.C.R. : Possiblement attribué à N.C.Raftopoulos, exportateur de raisin à Patras.

Période d’utilisation : 1901-1911

Localisation : Patras

Une des marques les plus rares, très peu de timbres sont connus mais tous sont oblitérés « Patras ».

___________________________________________

ΦΕ : Φορδ Ελληνική (Ford Greek Motor Company)

Période d’utilisation : 1935-1942

Localisation : Athènes

Perforation très rare, mais très intéressante du fait que Ford adopte l’alphabet Grec pour sa dénomination locale.

___________________________________________

NAXOS : Naxos Emery Export Company

Période d’utilisation : 1931-1934 et 1937-1942

Localisation : Syros

Il est difficile de trouver cette perforation.

perf Naxos

___________________________________________

G.S. : Geo Stameny

Période d’utilisation : 1921-1922

Localisation : Smyrne (Turquie)

Après « AT » et « ΓΠΕΣ », il s’agit de la perforation la plus rare ! Georgios Stamenis était un agent Grec qui perforait ses timbres. Il est très difficile de la trouver sur un timbre de Grèce.

___________________________________________

Σ : Non confirmé.

Seuls deux timbres sont connus. Manolis Koutsounakis est toujours à la recherche d’information sur cette marque énigmatique. Les deux timbres sont oblitérés par le bureau de poste de Patras. L’hypothèse raisonnable, comme pour « NCR », serait une entreprise du raisin de Patras (le mot grec pour « raisin » est « Σταφίδα » donc la première lettre est « Σ »…)

___________________________________________

3 commentaires sur « Perforé / Perfin »

  1. Merci pour ces informations sur les perforés de Grèce. Le sujet n’intéresse. Juste une remarque : serait-il possible de mettre des reproductions des perforations comme vous l’avez fait pour 4 d’entre elles.

    J'aime

    1. Je vais envoyer une requête auprès du collectionneur qui possède les plus rares mais je doute qu’il accepte de les publier librement sur internet pour éviter l’apparition de contrefaçons. A ce jours ces perforés ont une valeur financière et historique relativement colossale.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :